Québec - Kayak de Mer

Cap Tourmente

Saint-Joachim-de-Montmorency

La Réserve nationale de faune du Cap-Tourmente promet des expériences divertissantes et enrichissantes aux amants de la nature. Située sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, la réserve offre un paysage contrasté par la rencontre des Basses-Terres du Saint-Laurent et du Bouclier canadien, de la forêt feuillue du Nord et de la forêt coniférienne boréale.

Québec Kayak - Cap Tourmente - Saint-Joachim-de-Montmorency
Vue depuis la falaise de la Réserve nationale de faune du Cap-Tourmente.   Photo de Own work.

 

 

 

    Cri de l'oie

 

  • zone de conservation (réserve nationale)
  • l'accès aux battures et la mise à l'eau sont interdits
  • la réserve du cap Tourmente comporte 700 espèces de plantes
  • plus de 300 espèces d'oiseaux fréquentent le cap Tourmente
  • principal habitat de la Grande Oie des neiges en périodes migratoires
  • Chouette lapone, Faucon pèlerin, Colibri à gorge rubis
  • chasse contrôlée à la Grande Oie des neiges
  • boutique, tables de pique-nique et sentiers de randonnées de 20 km
  • postes d'observations (tour, belvédère, cache) et location de jumelles
  • interdiction d'y faire des feux ou du camping

 

Réserve nationale de faune du Cap-Tourmente

Reconnue comme zone humide d'importance internationale (site Ramsar) en 1981 et renommée, entre autres, pour le spectacle saisissant de dizaines de milliers d'Oies des neiges au printemps et surtout à l'automne, la réserve abrite plus de 300 espèces d'oiseaux, 45 espèces de mammifères, 22 types de peuplements forestiers et 700 espèces de plantes.

Site d'une beauté remarquable par la rencontre du fleuve, des grands marais côtiers, de la plaine et de la montagne, le cap Tourmente permet d'innombrables possibilités de découvertes et d'observations de la nature et de la faune qui y habite en toutes saisons.

Une visite du centre d'interprétation constitue le point de départ pour les personnes désireuses de mieux connaître la réserve. De là, s’ouvre une variété presque illimitée d'activités, selon ses intérêts et le temps dont on dispose.

Les adeptes de la randonnée seront gâtés par les possibilités qui s'offrent à eux. Un réseau de près de 20 kilomètres de sentiers pédestres, de longueurs et de difficultés variées, favorise la découverte progressive des phénomènes vivants qui s'y trouvent.

Les ornithologues amateurs ou avertis seront comblés par les multiples occasions d'observation. La présence de plusieurs nichoirs et mangeoires en hiver assurent la venue de nombreuses espèces nicheuses et migratrices.

Visiter la réserve, c'est aussi plonger dans l'histoire et remonter à 1626 alors que Samuel de Champlain y installe une première ferme. C'est sentir la transformation des lieux en un vaste domaine agricole sous la gouverne de Monseigneur de Laval. C'est s'initier à des pratiques agricoles inusitées dédiées aux oies et à la faune en général.

Finalement, un observatoire juché au bord d'une falaise de 150 mètres, une tour d'observation dans la plaine et des tables de pique-nique ne sont que quelques-uns des autres attraits offerts aux personnes qui veulent profiter de l'ambiance unique du site.

Réserve nationale de faune du Cap-Tourmente

Tronçon maritime de la Route bleue Québec / Chaudière-Appalaches

570, chemin du Cap-Tourmente
Saint-Joachim-de-Montmorency (Québec)

Latitude Nord : 47° 03' 33"   Longitude Ouest : 70° 48' 00"

Pour nous joindre   |   Facebook   |   Carte du site   |   Droits d'auteur   |   © quebeckayak.com - Tous droits réservés